Avant-Propos

Après avoir testé plusieurs gestionnaires de fenêtres (window manager ou wm) sous Linux, je me suis arrêté sur iceWM. Il n'est pas conçu pour un débutant qui veut récupérer tous ses réflexes qu'il aurait acquis sur un système concurrent. Je conseille iceWM dans plusieurs cas :

  • Vous avez un vieil ordinateur que vous voulez utiliser avec une distribution récente sans être trop pénalisé par sa lenteur.
  • Vous connaissez bien l'environnement Linux (ou/et vous voulez vous perfectionner) et vous avez mare de votre environnement qui utilise beaucoup de puissance.
  • Vous avez découvert la possibilité de mettre en icône dans la barre des taches certaines applications courantes : les 5 icônes à droite de l'icône connection à côté de l'heure sur l'images ci dessous et vous n'arrivez plus à vous en passer. Ceci permet de les différencier des autres applications exeptionnellement ouvertes comme sur la même image GIMP et hadcm3transum.
  • Etc
Image non disponible
iceWM avec 2 écrans

1. Prise en main de iceWM

1.1. Quelques remarques générales sur iceWM :

  • site officiel : http://www.icewm.org/.
  • Documentation sur votre PC (si iceWM est installé) : /usr/share/doc/icewm/icewm.html (avant /usr/share/doc/icewm-1.3.0/icewm.html).
  • un clic-gauche : vous donne, la liste des fenêtres ouvertes (clic-centre chez moi).
  • un clic-centre : vous montre le contenu du "menu démarrer".
  • Ctrl+Alt+Espace : active une ligne de commande dans la barre des tâches (voir http://www.icewm.org/manual/icewm-6.html ).
  • Icewm est livré avec quelques thèmes bien sympathiques, alors profitez-en.
  • clic-droit sur les icônes de la barre de tache et "Icone barre de tache" vous permettra de réduire en petites icônes les applications habituellement ouvertes pour laisser en grosses icônes les applications exceptionnelles (comme GIMP et hadcm3transum ci-dessus).
  • très simple à compiler soit même.
  • avec idesk, vous pouvez inclure des icônes sur le fond d'écran.
  • avec xfdesktop, vous pouvez inclure des icônes, gérer le montage automatique...

1.2. Installation de iceWM

Vérifiez avant tout qu'un serveur X est déjà installé (x-window-system sous debian par exemple). Après il suffit d'installer le paquetage icewm avec les outils de votre distribution :

 
Sélectionnez
urpmi icewm

ou

 
Sélectionnez
apt-get install icewm

Lors de l'installation de Mandriva, il est possible de choisir iceWM parmi les gestionnaires de fenêtres. Attention, sur les anciennes versions ,comme ceci, vous n'installerez qu'une version allégée : icewm-light. Il vous faudra alors installer la version complète pour profiter pleinement de iceWM.

Il est très facile de compiler et d'installer soit même iceWM, il demande tout de même au moins sous Mandriva des rpm de développement :

 
Sélectionnez
urpmi gcc-c++
urpmi make
urpmi libwindowswm-devel
urpmi gettext-devel
urpmi libxft-devel
urpmi libxinerama1-devel
urpmi libgdk_pixbuf2.0_0-devel
urpmi libxrandr2-devel

2. Configuration de Icewm

2.1. Répertoire de configuration

La configuration par défaut se trouve dans un répertoire dont la localisation dépend de la manière dont vous l'avez installé :

(voir http://www.icewm.org/manual/icewm-7.html )

  • à partir des sources se sera /etc/X11/icewm
  • à partir d'un .rpm ce sera /usr/share/X11/icewm
  • à partir d'un .deb ce sera /etc/X11/icewm/

Soit vous modifiez la configuration par défaut de tous les utilisateurs en modifiant ces fichiers. Soit, vous créez un répertoire personnel ~/.icewm/ dans lequel vous devez copier tous les fichiers que vous voulez personnaliser.

La configuration se passe par édition de fichier, rien de vraiment sorcier, il s'agit de fichier texte, lisible. Les explications sont sur http://www.icewm.org/manual/ et quelques points sont développés par la suite.

Il existe des utilitaires pour iceWM : http://www.icewm.org/FAQ/IceWM-FAQ-11.html . Mais rien ne vaut une bonne configuration manuelle !

2.2. Fichiers de configuration

(traduction de http://www.icewm.org/manual/icewm-8.html)

IceWM est configuré avec les fichiers suivants :

  • lib / theme - thème actuellement choisi.
  • lib / preferences - configuration générale - chemins, couleurs, polices...
  • lib / prefoverride - configuration qui devrait outrepasser les thèmes.
  • lib / menu - menu des applications démarrables. Habituellement adapté aux besoins du client par l'utilisateur.
  • lib / programs - menu automatiquement produit lors de l'installation des applications démarrables (ceci devrait être employé pour le wmconfig, le menu ou les paquets semblables, peut-être comme partie de la connexion ou du démarrage de X). (Je n'ai pas compris ce dernier point).
  • lib / winoptions - options des fenêtres d'application.
  • lib / keys - raccourcis claviers globaux pour lancer des applications (pas lié au gestionnaire de fenêtre).
  • lib / toolbar - icônes de lancement rapide d'application sur la barre des tâches.
Image non disponible
Les différents éléments de la barre des tâches

3. Personnalisez votre configuration

Je vais vous décrire ici quelques fichiers de configuration.

3.1. Le fichier ~/.icewm/preferences

http://www.icewm.org/manual/icewm-10.html

C'est avec ce fichier que vous pouvez configurer le comportement de votre environnement comme les couleurs, le focus de la souris qui lui se configure aussi avec le menu : menu->settings->focus. La liste complète des options se trouve sur la page : http://www.icewm.org/manual/icewm-10.html.

Image non disponible   Dans cette copie d'écran, vous pouvez
remarquer 2 points particuliers :
- la barre en haut
- avec deux niveaux.
Ceci se paramètre avec dans le
fichier ~/.icewm/preferences
avec :
 
Sélectionnez
TaskBarAtTop =1
TaskBarDoubleHeight=1

3.2. le fichier ~/.icewm/menu

Je ne conseille pas vraiment de personnaliser ce fichier car les nouveaux programmes ne seront pas automatiquement insérés dans vos propres menus.

Il contrôle le "menu démarrer". Si je veux faire apparaître l'entrée "mozilla" dans "WWW Browsers" il me suffit de modifier la section correspondante comme suit :

 
Sélectionnez
menu "WWW Browsers" folder.png {
prog Netscape netscape.png netscape
prog Mozilla mozilla.png mozilla
prog Arena arena.png arena
prog Lynx lynx.png xterm -e lynx }

Un sous menu se déclare avec menu "titre" icône. L'ensemble du sous menu est encadré par des accolades. On peut imbriquer des sous menus les uns dans les autres.

Un programme se déclare sous la même forme : prog "nom du programme" icône instructions à exécuter avec paramètres.

À propos des images, si vous voulez que que configuration tienne dans le temps, survive aux changements de distribution, aux mise à jour, je vous conseille de stocker vos images dans votre répertoire ~/.icewm et de mettre un lien vers ces images (voir exemple dans l'article suivant).

Les modifications sont prises en compte à la volée si on a gardé la configuration par défaut dans preferences pour le paramètre AutoReloadMenus.

3.3. le fichier ~/.icewm/toolbar

Comme son nom l'indique, il contrôle la "barre des tâches". Son but est de rajouter des icônes de démarage rapide directement accessibles. Voici un exemple :

 
Sélectionnez
prog Mozilla /home/bs/.icewm/mozilla.png /home/bs/.icewm/mozilla.sh
prog terminal /home/bs/.icewm/konsole2.png terminal
prog kwrite /home/bs/.icewm/kwrite.png nedit
prog xchat /home/bs/.icewm/xchat.png xchat
prog mcc /home/bs/.icewm/drakconf.png mcc
prog FileRunner /home/bs/.icewm/folder_home.png /usr/lib/FileRunner/fr
prog OOo /home/bs/.icewm/openoffice.png ooffice

La syntaxe est prog mot_qui_apparait_lors_du_survol_de_la_souris image instructions à exécuter avec paramètres.

Les modifications seront prises en compte à la prochaine session sous Icewm.

3.4. Le fichier ~/.icewm/startup

Bien qu'absent de la documentation officielle, ce fichier est fort utile.

C'est une liste de commandes à exécuter lors du lancement de iceWM. Voici un exemple :

 
Sélectionnez
#!/bin/sh
/home/bs/.icewm/mozilla.sh &
terminal &
nice -19 /home/bs/BOINC/run_manager &
enable_X11_numlock

Par défaut, ce fichier n'existe pas : il faut le créer. Et on doit le rendre exécutable pour qu'il soit pris en compte.

 
Sélectionnez
$ chmod +x ~/.icewm/toolbar

3.5. Le fichier ~/.icewm/prefoverride

Il sert à forcer des points de configuration comme la couleur, le fond d'écran qui ne passent pas avec le fichier ~/.icewm/preferences à cause du thème. Voici un exemple :

 
Sélectionnez
DesktopBackgroundColor="#c89d04"
DesktopBackgroundImage=""

3.6. Le fichier ~/.icewm/theme

Le fichier ~/.icewm/theme contient le theme courant sélectionné. Il est mis à jour automatiquement quand un thème est sélectionné dans le menu themes. L'image si dessus nous montre la configuration par défaut de Mandriva : il est bien rempli. Le sous-menu thème est visible par défaut, mais il peut être caché si on modifie le paramètre ShowThemesMenu du fichier preferences.

Image non disponible
L'accès automatique aux différents thèmes
  Vous pouvez trouver des thèmes sur http://icewm.themes.org (plus de 300) à mettre dans .icewm/themes pour une utilisation personnelle ou dans /usr/lib/X11/icewm/themes pour qu'ils soient accessiblent à tous.

4. iDesk

Avec idesk, vous pouvez rajouter des icônes en fond d'écran de iceWM qui n'a pas cette possibilité implantée nativement. Peut-être et même sûrement par soucis de légèreté. Afin de l'exécuter automatiquement, il faut le rajouter au fichier ~/.icewm/startup. iDesk peut aussi configurer le fond d'écran.

Image non disponible
iceWM avec idesk

Bien que je n'utilise plus iDesk depuis longtemps, je vous donne tout de même mes fichiers de configuration. Le premier est le fichier ~/.ideskrc :

 
Sélectionnez
[troumad@portable][~]$ cat .ideskrc 
table Config
  FontName: tahoma
  FontSize: 12
  FontColor: #ffffff
  Tooltip.FontSize: 9 
  Tooltip.FontName: gothic
  Tooltip.ForeColor: #0000FF
  Tooltip.BackColor: #FFFFFF
  Tooltip.CaptionOnHover: true
  Tooltip.CaptionPlacement: right
  Locked: false
  Transparency: 150
  Shadow: true
  ShadowColor: #000000
  ShadowX: 1
  ShadowY: 1
  Bold: false
  ClickDelay: 300
  IconSnap: true
  SnapWidth: 55
  SnapHeight: 100
  SnapOrigin: BottomLeft
  SnapShadow: true
  SnapShadowTrans: 200
  CaptionOnHover: false
  CaptionPlacement: top
  FillStyle: FillHLine
  Background.Mode: Fit
  Background.File: /home/bs/.idesktop/saint_manchot.gif
  Background.Delay: 5
  Background.Color: #c89d04
  #Background.Source: /home/bs/public_html/joli
end

table Actions
  Lock: control right doubleClk
  Reload: middle doubleClk
  Drag: left hold
  EndDrag: left singleClk
  Execute[0]: left doubleClk
  Execute[1]: right doubleClk
end

Dans ce fichier, certains points de configuration, comme le fond d'écran prend le dessus de la configuration de iceWM.

Ensuite, les icônes qu'on met en fond d'écran sont définies dans le répertoire .idesktop/ sous forme de fichiers dont l'extension est en .lnk comme GCompris.lnk :

 
Sélectionnez
table Icon
  X: 240
  Y: 736
  Caption: gcompris
  Icon: /home/bs/.icewm/gcompris.png
  Command[0]: gcompris
end

Ce fichier contient les coordonnées en X,Y de l'icône sur le fond d'écran (option qui se modifie en temps réel si on bouge l'icône sur le fond d'écran), le commentaire associé à l'icône (Caption), le chemin vers l'icône et la commande associée.

5. xfdesktop

L'utilisation de xfdesktop est automatique. Il suffit de l'installer et de l'exécuter. Si en plus, vous installez thunar, les clefs usb se montent et thunar s'ouvre automatiquement sur le périphérique nouvellement monté.

Sous Mandriva, l'installation est très simple. Mais pose parfois des petites questions.

 
Sélectionnez
# urpmi xfdesktop
   # urpmi thunar

Avec Ubuntu, une seule installation suffit :

 
Sélectionnez
# apt-get install xfdesktop4

Si on souhaite que xfdesktop se lance au démarrage de Icewm, il faut le dire dans le fichier ~/.icewm/startup en rajoutant la ligne suivante :

 
Sélectionnez
xfdesktop &
Image non disponible
Paysage d'Aragon (Espagne) avec xfdesktop

Un grand merci à Lapinou, alias Sylvain P., membre d'aGeNUx, et à Paul Dupouy pour m'avoir soufflé ce paragraphe.

6. Remerciements

Pour son premier essai, pour la relecture et ses conseils, je remercie Gorgonite. Pour la correction, je remercie trinityDev.

2 commentaires Donner une note à l'article (4)